Mathieu Lambert

Mathieu Lambert est un cavalier français de saut d’obstacles, âgé de 29 ans. Originaire d’Amiens, il commence l’équitation à l’âge de 3 ans, et suit un parcours équestre classique en obtenant tous ses galops.

Il commence la compétition à l’âge de 10 ans, puis passe très rapidement à cheval : championnats régionaux, championnats de France poussin, benjamin, minime, il y participe à tous jusqu’aux championnats juniors. Après son bac, Mathieu intègre le cursus universitaire de Saumur, et en sort diplômé d’une licence en management des établissements équestres.

En parallèle, il obtiendra son monitorat ainsi que son instructorat d’équitation.

Ses études terminées, il part travailler un an en Belgique chez Philippe Lejeune, champion du monde 2010 à Lexington, puis 2 ans en France au haras de Hus, avec Gilles Botton. Il revient ensuite sur l’infrastructure familiale, située à Villers-Vicomte dans l’Oise, aux côtés de son frère, Thomas Lambert, et de son père Hervé Lambert.

L’année 2018 marque pour lui un réel tournant dans sa carrière : 6ème du championnat Pro 1 avec Airmes des Baleines, ,3ème du Grand Prix 1m45 du CSI 2* du Touquet Paris-Plage, 7ème dans le Grand Prix 1m50 du Grand National de Compiègne en août avec cette même monture, et une victoire dans le Grand Prix 1m45 de Dunkerque en octobre dernier, toujours avec Airmes.

Le cavalier fonde de bons espoirs dans ce fils de Diamant de Semilly, et espère continuer sa progression, toujours dans le souci de comprendre ses chevaux, et d’en faire de véritables partenaires de concours. Parmi ses belles victoires, il aime également se remémorer celle avec Dagon des Baleines, champion de France des 4 ans à EquitaLyon, puis sacré Elite à 5 ans l’année dernière.

Pour la saison 2019, Mathieu se prépare à court terme pour les championnats de France Pro Elite, en juin prochain, en prenant le départ notamment des CSI de Maubeuge et du Touquet. Il participe également aux étapes du Grand National, avec l’équipe GEM, aux côtés de son frère Thomas Lambert et du jeune cavalier Jules Orsolini.

Au quotidien, le cavalier, entouré par une bonne équipe, réussit à alterner entre le travail de ses jeunes et vieux chevaux : 2 concours par mois en jeunes chevaux environ, le reste du temps étant consacré aux chevaux d’âge. En période hivernale, Mathieu coache également des élèves, et transmet ainsi sa passion et son savoir-faire.

Ses mots à propos de GEM : “J’apprécie la marque GEM pour l’alliance de l’esthétisme à la technicité, dont il en résulte un produit de qualité. L’aspect esthétique est primordial pour nous, puisque les produits représentent notre visibilité. Le côté technique, quant à lui, nous permet en tant que cavaliers professionnels un gain de temps indéniable, avec des produits fonctionnels, faciles d’entretien, qui sèchent vite etc… Nous apprécions les matières innovantes, et la gamme ne cesse de s’élargir, ce qui est un vrai atout pour nous.”

Menu