Votre cheval vous ressemble comme votre reflet dans votre miroir

Chez GEM, la performance rime avec l’élégance ! Qui fait partie de nos priorités à cheval, on l’avoue ! Et parce que c’est quand même mieux d’être canon sur les photos du photographe le dimanche soir après 3 jours de concours sous la pluie. Petite vidéo de nos conseils les plus précieux pour tout maitriser au mieux, de la crinière d’Ouragan, à la vôtre, en passant par vos chaussettes !

Conseil numéro 1 : Les zones oubliées 

Quel cavalier n’apprécie pas de sortir de l’écurie avec une monture rutilante de la tête aux sabots ? S’il est évident qu’un cheval doit être brossé, crins faits, passage de têtière rasé, et pieds graissés (n’est-ce pas, hum), il existe quelques endroits que les cavaliers oublient régulièrement, et nous avons décidé de dévoiler au grand jour ce crime de lèse-majesté, parce que chez GEM nous ne pouvions plus laisser passer cela (😈)

Les yeux du cheval sont très sensibles, et produisent beaucoup de larmes afin de se protéger contre les agressions extérieures : mouches l’été, pollens au printemps, vent à l’automne, etc… Ce larmoiement va engendrer par la suite des petites saletés au coin de l’œil qu’il est primordial de nettoyer, sous peine d’attirer les mouches en été et ainsi d’irriter la zone. Afin de les enlever en douceur, nous vous conseillons d’utiliser une serviette, un chiffon, ou encore une éponge légèrement humide, mais dans tous les cas un objet non abrasif.
Après avoir nettoyé la partie oculaire, pensez également à nettoyer les naseaux de votre monture (dans ce sens, et pas l’inverse 😉). Les naseaux sont eux aussi source d’écoulements et de saletés, et l’opération est souvent nécessaire à chaque pansage. Idem, nous vous recommandons d’utiliser une serviette, un chiffon ou une éponge humidifiée, et de répéter la gestuelle avec délicatesse.

Outre le fait qu’il est indispensable et utile de nettoyer les muqueuses de votre cheval, l’aspect esthétique est également non négligeable ! Avec GEM, luttons contre l’oubli de ces zones négligées …  🙅✊

Conseil numéro 2 : Dompter la crinière d’Ouragan 

Afin de gérer au mieux les mèches rebelles, sans pour autant tenter le diable en essayant de pionter comme un groom international que nous ne sommes pas, notre meilleur allié : la laque pour cheveux ! Après avoir brossé la crinière, vaporisez la laque sur le haut de cette dernière, qui restera en place toute la durée de votre séance.

Conseil numéro 3 : Bien placer ses chaussettes…

Chez GEM, on est un peu votre Cristina Cordula équestre : on vous évite les fashion faux-pas ! Les chaussettes d’équitation en disent long sur votre manière de prendre soin de votre tenue vestimentaire. Elles se remontent juste en dessous du genou lorsque vous êtes en baskets ou boots, et une fois vos bottes enfilées, veillez à ne pas ce qu’elles dépassent : ça ne n’est pas tendance du tout ma chérie !

Conseil n°4 : Miroir, miroir dis moi qui est la plus belle  

Ah les femmes et leurs cheveux… Une grande histoire d’amour. Qui n’est pas toujours au beau fixe quand il s’agit de mettre un casque sur notre masse capillaire, fraîchement brushée ! Le casque étant primordial et indispensable, voyons aujourd’hui comment se coiffer à cheval afin de rester élégante, et surtout limiter les dégâts esthétiques.

Quelle cavalière n’a jamais râlé quand en descendant d’Ouragan, après une séance venteuse ou pluvieuse, sa queue de cheval flamboyante du début de journée s’est retrouvée emmêlée, trempée, bref transformée en queue de rat pas du tout glamour ! Pas la peine de le nier, nous avons toutes vécu ça un jour ou l’autre (et on envie dans ces moments les coupes à la garçonne …).
Pas de panique, GEM vous montre l’astuce pour éviter la catastrophe, et même pouvoir espérer partir en soirée directement après votre séance du samedi soir ! Oui, nous sommes très ambitieuses 😉
L’astuce est relativement simple :

1) Attacher la totalité des cheveux en queue de cheval basse avec un élastique qui maintient bien.
2) Remonter cette queue de cheval sur votre tête, avec la pointe de la queue qui vient vers votre front. Pour cette étape il est possible d’utiliser une grande résille, comme en hunter, afin de maintenir les cheveux les plus rebelles (bouclés, épais …) en place.
3) Enfiler le casque en commençant par l’arrière de la tête pour venir ensuite le positionner correctement
Si vous avez des petites mèches rebelles dues à un dégradé, ou une frange qui repousse, vous pouvez également utiliser des petites pinces plates pour fixer tout au mieux.  😉

Si avec tous nos conseils, une doudoune Queen et un pantalon Dark vous n’êtes pas les plus belles (oui ce post est légèrement sexiste, sorry guy) sur les terrains de concours, on ne comprend plus rien…

A bientôt les Beyoncés,
#GEMPorteBonheur
L’équipe GEM

Menu